Actualités & blog

La transformation digitale dans l’industrie pharmaceutique

Comme tous les secteurs de l’industrie, l’industrie pharmaceutique opère sa révolution, et la place du digital dans cette transformation est importante. Les bénéfices de ce changement sont nombreux : diminution des coûts, amélioration des processus, augmentation de la croissance.

Qu’entend-on par transformation digitale ?

La transformation digitale fait référence à l’intégration de technologies numériques dans différents services et aspects de l’entreprise. Elle conduit souvent à modification du business model de l’entreprise ou même d’un secteur d’activité, comme c’est le cas avec celui de l’industrie pharmaceutique.

L’industrie pharmaceutique et le digital

Le business model des industries pharmaceutiques a évolué. Pendant longtemps ces dernières n’étaient vues que sous l’angle du fabricant de médicament. Ces dernières décennies, elles prônent une offre de solutions innovantes thérapeutiques couplées à des services plus personnalisés.

Le digital a permis aux industries pharmaceutiques d’innover et de se renouveler.

Les facteurs déclenchants de la transformation digitale et les axes de croissance

Le digital dans l’industrie pharmaceutique aide à améliorer le service client par divers outils innovants développés grâce à l’arrivée du digital. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette transformation digitale.

La généralisation des smartphones et des ordinateurs avec un accès aux applications de plus en plus nombreuses, permettant ainsi d’avoir des informations sur les nouveautés dans divers secteurs, notamment celui de la santé. Dans le but de rester compétitif et innovant, les industries ont commencé et continuent leur transformation digitale.

Deux autres facteurs non négligeables accélèrent cette digitalisation : les bénéfices et la valeur en bourse. En effet, cette transformation digitale augmente les chiffres d’affaires et les bénéficies des industries des secteurs de la santé et de la pharmacie, ce qui est donc profitable aux actionnaires et aux entreprises. Ces bénéfices de plus en plus élevés sont également dus aux rachats des startups de la biotech, de la santé, ou l’achat des parts dans ces startups. Nos usages quotidiens incitent ces acteurs à se transformer rapidement : on peut noter l’essor de l’e-santé qui rentre dans les mœurs des individus.

Comment réussir sa transformation digitale dans l’industrie pharmaceutique ?

  • Créer un service central entièrement dédié au digital afin d’asseoir les compétences digitales dans l’entreprise
  • Pour chaque service, intégrer les fonctions numériques
  • Former le personnel afin de les rendre performants
  • Construire la stratégie digitale
  • Connaitre les besoins des patients et des professionnels de la santé

Les freins à la transformation digitale

La culture de l’industrie pharmaceutique perçue comme très traditionnelle. En effet comme l’indique Kurt Salomon dans « What the impact on the business organization », cette culture conventionnelle est estimée à 68%. Néanmoins, cette résistance au changement évolue avec l’avènement des acteurs des GAFA qui ont investi massivement dans les secteurs de la santé et de la biotechnologie, et l’intérêt des populations pour le digital.

L’autre facteur entravant de la transformation digitale est la régulation du secteur car elle concerne directement la santé des individus. Par exemple la fabrication d’un médicament exige une traçabilité sans faille. Le suivi thérapeutique des patients est aussi bien régulé afin d’éviter des erreurs et des scandales pharmaceutiques, qui par exemple entrainent une baisse de confiance des personnes vis-à-vis des industries pharmaceutiques.

Néanmoins, il est nécessaire d’amorcer et de continuer une transformation numérique du secteur de l’industrie pharmaceutique car des acteurs aguerris aux numériques tels que des startups et les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ont développé et continuent de créer des outils de santé, grâce aux technologies telles que le IA, le big data.

L’industrie pharmaceutique face aux GAFA et Startups biotech et médicales

Les GAFA développent des outils pour l’industrie médicale et pharmaceutique. Elles s’appuient sur le numérique, le big data, l’IA.

Santé

Verily de Google : leur objectif est d’améliorer le fonctionnement de l’information pour que les soins de santé fonctionnent mieux. Par exemple avec la société iRhytm, Google développe de nouvelles solutions pour améliorer le dépistage, la surveillance et la prise en charge des patients atteints de fibrillation auriculaire

GenesforGood de Facebook : c’est une étude de recherche visant à générer et à analyser une énorme base de données d’informations sanitaires et génétiques. Cette recherche fournira des informations biologiques précieuses sur les causes des maladies courantes. Pour participer il faut se connecter à Facbook.

Healthkit de Apple : c’est une application de santé et de fitness pour iOS et watchOS pour créer une expérience utilisateur plus transparente. Lorsqu’un client autorise l’application à lire et à écrire des données de santé et d’activité dans son application santé, Healthkit devient une source de données précieuse et peut fournir des solutions de santé et de fitness à l’utilisateur.

Quelques startups dans le domaine pharmaceutique

Service Pharmaceutique : le 1er moteur de recherche des médicaments et des pharmacies en ligne.

CVASTHERA : propose une nouvelle approche dans la valorisation des produits de R&D biopharmaceutiques.