Actualités & blog
codes-barres-courbon-software

La traçabilité code-barres

Qu’est-ce que la traçabilité ?

La traçabilité est la capacité de suivre les caractéristiques qualitatives et quantitatives des produits dans le temps et dans l’espace grâce à un système qui combine automatiquement un flux d’informations et un flux physique. On peut parler d’une fonctionnalité de tracing et tracking ou encore trace and trace. Pour la mettre en œuvre, on utilise différents systèmes tels que le code à barres (code à barres linéaire, le code-barres 2D) le DataMatrix, le RFID.

Qu’est-ce que le code à barres ?

Le code à barres, appelé aussi code-barres, est un moyen de traçabilité employé par les entreprises pour l’identification des produits et des emballages de manière unique.

Historique et développement du code à barres

L’identification précise des produits est un des principes de base de la traçabilité.

Les dispositifs d’identification ont d’abord été manuels provoquant ainsi de nombreuses erreurs de copie et de recopie, et engendrant des problèmes de compréhension des informations.

Afin d’apporter des réponses à ces problématiques, les technologies d’identification automatique, comme le code à barres, se sont développées.

La transmission d’informations, de manière rapide et fiable est une difficulté. Il faut contourner les étapes de saisie qui sont des sources d’erreurs et provoquent la perte de traçabilité.

Les codes-barres permettent de pallier cette difficulté. Ils ont d’abord été utilisés pour favoriser un encaissement rapide des produits. En effet, il y a plusieurs décennies, les caissiers devaient ressaisir l’un après l’autre les prix de chaque article apposé sur des étiquettes spéciales. Ce système présentait de nombreux inconvénients : un temps d’attente important aux caisses et, des différends suite aux erreurs de frappe.

Le code-barres, outil de transmission d’informations a été inventé dans les années 1940 par Norman Joseph WOODLAND. Travaillant pour l’entreprise IBM, il a mis en œuvre les premières applications concrètes en créant le standard UPC (Universal Product Code), ancêtre du code EAN 13, utilisé dans le monde de nos jours.

Présentation du code à barres

Le code à barres est représenté sous la forme d’un symbole composé de barres et d’espaces. Il représente la codification d’une information relative à un produit. Il est composé de chiffres : 8, 13, ou 128 chiffres.

Précisément, il s’agit d’une codification graphique de données pouvant être des chiffres, des lettres, des ponctuations ou des combinaisons de ces trois éléments. Le code à barres est un alignement de barres noires et de zones claires, chaque espace variant en épaisseur. C’est du contraste que naît l’information.

Fonctionnement du code à barres

La lecture de ce code-barres par une source lumineuse prend en compte la variation de l’intensité lumineuse provoquée par le passage sur des zones sombres et claires. Ces variations sont d’abord captées par un récepteur photosensible, après amplification, filtration et digitalisation, puis elles sont transformées en données exploitables par un système informatique.

Le code à barres EAN 13 appelé aussi Trade International Number est le numéro unique pour chaque produit (article) lié à un fabricant. Les barres symbolisant le code-barres.

Les éléments du code sont définis et harmonisés pour assurer un langage commun et universel nécessaire tout au long de la chaine d’approvisionnement (supply chain). Ce code donne l’information sur le fabricant ainsi qu’un numéro d’article et un code pays.

A quoi sert la traçabilité code-barre ?

Le premier code-barres commercial a été utilisé sur un paquet de chewing-gum de la marque « Wrigley’s » en 1974 aux Etats-Unis d’Amérique.

En France, c’est en 1980 qu’il a fait son apparition sur des emballages des galettes de la marque « Fouesnant ».

Depuis lors, les codes-barres jouent un grand rôle dans l’industrie alimentaire. Ce code est un facteur essentiel pour déterminer la traçabilité de tout produit. Dans l’industrie agroalimentaire, la traçabilité d’un produit alimentaire est considérée très sérieusement, car des produits non conformes peuvent avoir une incidence sur la santé publique.

Dans le secteur pharmaceutique, le code-barres, complété du code Data matrix est utilisé pour la traçabilité des produits pharmaceutiques. Cette traçabilité comprend un processus éprouvé et légalisé. Les médicaments sont tracés de manière unitaire.

La traçabilité du code à barres a donc pour objectif est d’assurer la traçabilité de produit quelle que soit la filière industrielle.

La traçabilité code à barres dans l’industrie agroalimentaire

Les codes-barres sur les emballages alimentaires améliorent les informations sur les produits, éliminent le gaspillage alimentaire et améliorent la sécurité des produits consommés.

Des logiciels élaborés tels que, le module MES Traceability, permettent de tracer plus finement et plus précisément les produits agroalimentaires.

Les codes-barres pour la traçabilité dans l’industrie pharmaceutique

Dans le secteur de l’industrie pharmaceutique, les codes à barres contribuent à la traçabilité des médicaments et des produits pharmaceutiques. Cette traçabilité concerne de nombreuses parties prenantes.

Des règles internationales et nationales régissent des processus de traçabilité applicables dans chaque pays ou région. Ainsi, la FDA (Food and Drug Administration) gère les modalités de traçabilité des produits pharmaceutiques qui entrent  aux États-Unis.